Pour vous authentifier, privilégiez eduGAIN / To authenticate, prefer eduGAIN
Jul 3 – 7, 2023
Cité des sciences et de l'Industrie, Paris
Europe/Paris timezone

MC21 Matériaux quantiques : des prédictions à l'observation

Organisateurs: Tristan Cren (Sorbonne Université, tristan.cren@upmc.fr), Andrej Mesaros (Université Paris Saclay, andrej.mesaros@universite-paris-saclay.fr), Cristina Bena (CEA Saclay, cristina.bena@cea.fr)

Division Matière Condensée

Horaires : mardi 8h30 - mercredi 16h45

 

Au cours des dernières décennies, la communauté de recherche sur la matière condensée a développé un grand intérêt pour les "matériaux quantiques", dont la phénoménologie ne peut pas être entièrement capturée par les notions traditionnelles d'ordre et de symétrie. Pour ces systèmes, certains des concepts centraux sont l'émergence de propriétés collectives dues à de fortes interactions électroniques, et à une topologie non triviale. Le premier exemple spectaculaire de l'interaction de ces deux concepts est l'effet Hall quantique fractionnel, et l'importance des systèmes présentant de telles propriétés exotiques a été reconnue par deux prix Nobel (en 1998 et 2016).

Aujourd'hui, la recherche de pointe sur les matériaux quantiques va de la compréhension théorique de leurs propriétés physiques à la conception expérimentale de matériaux présentant des caractéristiques spécifiques. Ainsi, de nouveaux outils théoriques et des calculs numériques massifs ont permis d'identifier un grand nombre de cristaux aux propriétés topologiques, tandis qu'un contrôle sans précédent à l'échelle atomique dans la synthèse des matériaux a conduit à la création de divers systèmes aux propriétés exotiques. D'autre part, la notion de matériaux quantiques a également été mise en œuvre de manière efficace dans les méta-matériaux et par la construction de simulateurs quantiques. De plus, ces systèmes se sont révélés de plus en plus importants pour un large éventail d'applications, allant de l'informatique et de l'électronique quantiques à la métrologie et aux technologies vertes.

Ce mini-colloque vise à présenter une sélection variée de développements récents dans le domaine des matériaux quantiques, en mettant l'accent sur les interactions et la topologie des électrons. Son objectif est de mettre en évidence les récentes percées expérimentales, ainsi que les résultats théoriques importants et les perspectives de recherche.